Poignées d'amour

Les poignées d’amour, un bien joli nom qui cristallise pourtant souvent beaucoup de complexes chez les femmes comme chez les hommes. Ces bourrelets ou amas graisseux qui s’installent graduellement au niveau des hanches et qui ont généralement beaucoup de mal à disparaître ensuite peuvent causer bien des contrariétés : notre silhouette semble moins harmonieuse et cela nous empêche parfois de porter certains vêtements près du corps.

Tout d’abord, il existe toujours une couche de graisse sous notre peau, qui peut être plus ou moins épaisse selon les individus. La graisse est composée de cellules adipeuses – ou adipocytes – qui sont spécialisées dans le stockage des graisses, et qui grossissent ou diminuent en fonction des apports énergétiques.

Mais on n’est pas forcément en surpoids si on l’on a des poignées d’amour. En effet, on peut avoir un corps mince, bien proportionné et disposer de ces amas graisseux, et ce, même en pratiquant une activité sportive régulière, en ayant une alimentation équilibrée et même en suivant des régimes. Perdre des hanches et perdre ses poignées d’amour n’est jamais chose aisée. Mais pourquoi ces amas graisseux localisés sont-ils si récalcitrants ?

L’anatomie de l’organisme et la génétique jouent un rôle clé. D’abord, dans ces zones se loge une couche graisseuse plus profonde et plus tenace dotée de caractéristiques particulières. Il s’agit en quelque sorte d’une “réserve” en cas de conditions extrêmes. Ensuite, il faut savoir que les femmes sont génétiquement prédisposées à stocker l’excédent de graisses sur le bas du corps au niveau des fesses, des cuisses et des hanches.

 

Contact / Rendez-vous