Sourcils tombants

Rien de tel que des sourcils fournis et bien dessinés pour structurer le visage et mettre en valeur le regard. Aucun sourcil ne ressemble à un autre. Ils peuvent être droits, arrondis, pointus, épais, fins… Cette zone de notre visage est le siège de nos émotions, qu’elles soient positives ou négatives et donc en perpétuel mouvement. C’est une zone stratégique que le vieillissement cutané n’épargne pas.

Le front est souvent l’une des premières zones du visage à montrer les effets du temps qui passe. Des rides horizontales apparaissent sur le front et peuvent commencer à se former dès la vingtaine. Le front peut commencer à s’affaisser peu de temps après. Les rides au dessus et autour des sourcils (pattes d’oie) sont des rides d’expression, provoquées par des mouvements répétitifs du front, comme le froncement des sourcils ou lorsqu’on les hausse.

Nos sourcils se reposent sur un coussinet graisseux qui fond au fil du temps. Aussi, à mesure que nous prenons de l’âge, la structure de nos sourcils s’effondre et ils tendent à s’affaisser. Les muscles qui les entourent ainsi que la peau vieillissent. La peau perd de son élasticité et de sa souplesse.

Le relâchement des sourcils et les rides autour des sourcils entrainent la modification de notre regard qui parait plus triste, moins ouvert. Notre expression semble parfois désintéressée, désabusée voire même en colère. Ce phénomène est aussi à l’origine des paupières tombantes, qui se flétrissent et alourdissent le regard et peuvent même rétrécir le champ de vision.

En outre, l’hérédité, le stress, le manque de sommeil, la consommation d’alcool ou le tabagisme sont autant de facteurs qui, comme un visage trop expressif, vont conduire à l’affaissement des sourcils ou à des rides autour des sourcils.

Contact / Rendez-vous