Relâchement cutané du cou et du décolleté

Qui ne rêve pas d’un port de tête altier et gracieux ? Pourtant, il est probable que vous n’accordiez pas à votre cou la même attention que celle accordée à la peau de votre visage. Or il s’agit d’une zone fragile qui subit elle aussi les effets du vieillissement cutané.

En effet, même parfois dès la quarantaine,  la peau du coup se relâche, se fripe et se ride et l’on assiste à ce qu’on nomme de façon peu glamour un “cou de dindon”. Quelles sont les causes du relâchement, parfois prématuré, de la peau du cou ?

Ce phénomène survient lorsque les muscles du cou commencent à se rétracter sous l’effet de l’âge et que notre peau perd son élasticité à mesure que les années passent. Parce que la peau de notre cou est mince, soumise aux rayons du soleil et à la pesanteur, elle peut souvent montrer des signes de vieillissement plus tôt que les autres parties du corps. En effet, le derme, la couche qui contient du collagène, est très fine au niveau du cou ce qui explique son vieillissement prématuré. Plus la peau est fine, plus le manque de fermeté se voit.

L’exposition prolongée au soleil sera toujours le principal coupable du vieillissement prématuré du cou et du décolleté.

Notre dépendance au téléphone portable aurait également un impact négatif sur la beauté de notre cou : le fait de baisser la tête régulièrement mais également le rayonnement émis par les téléphones portables. Il provoquerait un stress oxydatif sur les structures de la peau qui serait à l’origine de l’apparition de taches brunes prématurées, d’une hyperpigmentation et d’autres signes de vieillissement précoce. Ceci reste encore bien entendu à prouver.

Contact / Rendez-vous