Poches sous les yeux

Le regard est le miroir de nos émotions et bien souvent la première zone de préoccupation des effets du temps qui passe. Particulièrement fine et fragile, la peau située autour de nos yeux subit de plein fouet les effets du vieillissement cutané. Les poches sous les yeux en sont l’une des conséquences.

La peau du contour de l’œil est une zone constamment sollicitée : nous clignons des yeux plus de 10 000 fois par jour. Afin de faciliter cette grande mobilité, la peau y est donc beaucoup plus fine que sur le reste du visage, ce qui la rend plus fragile. Elle est aussi plus pauvre en collagène, en élastine et en cellules graisseuses : moins élastique et plus sèche, elle “marque” davantage.

La peau du contour de l’œil est dotée de 22 muscles dont plus de la moitié s’activent en permanence pour que la cornée soit parfaitement hydratée…mais ces mouvements incessants ne sont pas sans conséquence sur la qualité de la peau qui se flétrie.

Avec le temps, notre épiderme se relâche, perd de son élasticité et de sa tonicité, et des poches sous les yeux apparaissent. Il en résulte une ptose cutanée que la pesanteur va amplifier. Cet excès de peau de la paupière inférieure se combine parfois à un dépôt de graisse, ayant pour effet désagréable d’accentuer l’effet bouffi. Si l’on est sujet à la rétention d’eau, ces mini hernies se gonflent davantage.

Que ce soit chez les femmes comme chez les hommes, les poches sous les yeux donnent un air fatigué et modifient le regard et les expressions de notre visage. Les poches sous les yeux sont souvent majorées en fonction de l’hygiène de vie et sont par exemple plus proéminentes avec la consommation d’alcool et de tabac.

Contact / Rendez-vous